Une crise alimentaire en pleine crise sanitaire dans Sud de Madagascar

Créé par le 15 mar 2021 | Dans : autres actions solidaires

Fanantenana soutient l’action du père Hermann FITIAVANA actuellement en formation dans la Vallée de Villé

blog1

Alors que le monde entier fait face à une crise sanitaire sans précédente, dûe à la pandémie de Covid-19, le Grand Sud de Madagascar est affecté par une sécheresse, et sa population vit une situation d’urgence humanitaire prolongée.

Cette situation est causée par l’irrégularité pluviométrique, et des précipitations bien inférieures aux niveaux saisonniers sous les effets d’El Nino.

Dans un pays où 80% de la population dépend de l’agriculture pour leur revenu et leur subsistance, les périodes prolongées de sécheresse épuisent les ressources des ménages, causant par la suite, une grave insécurité alimentaire et la famine.

Faut-il souligner que le Sud de Madagascar est une zone semi-aride avec une faible productivité. Les intrants comme les installations d’irrigation à grande échelle sont inexistants.

La plupart des villages n’ont aucun accès ou un accès limité à l’eau potable. Certains villages ont des sources d’eau (puits, forages) mais qui sont jugées trop salines et donc non consommables, et elles se trouvent souvent à une distance lointaine.  Acheter de l’eau à prix d’or est une réalité quotidienne (2000 ar le bidon de 20L c’est à dire 50 centimes d’euro).

Ce qui conduit à la dépendance à la pluie. En conséquence, la population reste très vulnérable aux sécheresses, et ne peut s’adapter efficacement aux conditions climatiques extrêmes.

Les populations affectées recherchent alors d’autres sources de revenus, recourent à la vente des bétails ou des biens de ménages (zébus, terres, des outils du quotidien) comme ultime stratégie d’adaptation.

La majorité des ménages ont réduit leur consommation quotidienne de trois repas à un seul. Les autres qui ont vu leur revenu épuisé, consomment des fruits de cactus rouges.

L’autre type de stratégie d’adaptation employé par la population est lié aux décisions familiales. Cela inclut la migration à l’intérieur du pays (Nord du pays) comme un moyen de trouver un revenu alternatif ou de faire sortir les enfants de l’école, pour soutenir le ménage en cherchant de la nourriture, de l’eau etc.

Fournir des repas scolaires à ces enfants serait donc une possible stratégie afin d’atténuer le stress du ménage face à cette situation alarmante, car un repas quotidien, offert à midi, peut signifier non seulement une nutrition conséquente, mais également une forte incitation à envoyer régulièrement les enfants à l’école.

Le problème c’est que, s’il n’y a plus de repas distribués dans certaines écoles, les parents préfèrent garder leurs enfants et les envoyer  à faire autre chose beaucoup plus urgente. Donc, on assiste déjà à la déscolarisation massive.

 

Hermann FITIAVANA, Prêtre étudiant malgache dans la Vallée

Maisonsgoutte le 11 mars 2021

blog2

Si vous souhaitez venir en aide aux enfants malgaches, en soutenant la confection de repas dans les écoles,

  vous pouvez faire un don auprès de notre association FANANTENANA Espoir ( partenaire de la Congrégation des Frères de la Doctrine Chrétienne)  qui transmettra directement l’argent aux sœurs de Tulear sur place à Madagascar.

 Pour ce faire , vous pouvez effectuer un virement sur le compte de l’association :

 

Crédit Mutuel Erstein

IBAN : FR76 1027 8012 0000 0173 7814 568

BIC : CMCIFR2A

 

Ou envoyer un chèque bancaire à l’ordre de FANANTENANA Espoir

FANANTENANA – ESPOIR

Trésorière : Mme Geneviève LORENTZ

12a, rue de la Forêt

67700 Saint Jean Saverne

 

Un reçu fiscal pourra vous être envoyé sur demande.

 

 

 

 

Une crise alimentaire en pleine crise sanitaire dans Sud de Madagascar dans autres actions solidaires
What do you want to do ?

New mail

 crise sanitaire dans autres actions solidaires

Joyeux Noël et bonne année 2021

Créé par le 15 déc 2020 | Dans : mot du président

PC150922

Ny ankizy, ny mpianatra, ny ray amandreny, ny Mpanabe ao amin’ : ny Centre Vakoa, ny Kolejy Maria Manjaka sy ny Kolejy Saint Antoine Anosibe An’Ala, ny Frères de la Doctrine Chrétienne ary ny Association FANANTENANA

Dia mirary fetin’ny Noely sambatra sy Taona  2021 feno fiadanana sy fahasoavana ary fahasalamana ho anareo rehetra.

fichier pdf BULLETIN appuyer pour lire

BONNES FÊTES DE FIN D’ANNEE

Créé par le 19 déc 2019 | Dans : mot du président

fichier pdf BULLETIN FANANTENANA19 projet (1)

Bulletin 19

Lieux des écoles et des communautés des Frères à Madagascar en 2020-2021

Créé par le 12 avr 2021 | Dans : Les Freres de la Doctrine Chrétienne

 

carte frères

 

Les frères en Alsace :

Les frères en Alsace sont au nombre de 5. La moyenne d’âge

est de 78 ans

Deux communautés :

A Mulhouse : Frère Yves, Frère Charles, Frère André

A Andlau  Fr Jean-Claude et Frère Jean-Marie à l’EHPAD  des Missions africaines à Saint Pierre

Les Frères à Madagascar :

Les Frères à Madagascar sont au nombre de 54 dont un Alsacien.La moyenne d’âge est de 38 ans.

Ils sont répartis en 8 communautés.

A Fianarantsoa :

-          Le Noviciat

-          La Communauté Saint Joseph.

-          La communauté des frères qui travaillent au Lycée Maria Manjaka

A Ambohimandroso : La nouvelle communauté de la Vakoa créée en octobre 2017

A Antananarivo : la communauté des étudiants.

A Ambositra : la communauté des frères qui travaillent au Vozama.

A Anosibe An’Ala : la communauté des frères qui travaillent au Collège Saint Antoine.

A Morondava : la communauté des frères qui travaillent aux écoles diocésaines au Collège Saint  Charles Borromée et à l’Université catholique

Les huit communautés sont réparties dans 5 diocèses

-          Le diocèse de Fianarantsoa

-          Le diocèse d’Antananarivo

-          Le diocèse d’Ambositra

-          Le diocèse de Moramanga.

Le diocèse de Morondava

 

 

 

 

 

 

 

 

Frère Fidèle nous a quitté

Créé par le 19 nov 2020 | Dans : mot du président

Je suis triste et Maurice aussi.

Hier en rentrant d’une petite promenade en forêt, j’ouvre mon PC et découvre la triste nouvelle ; notre ami Fr. Fidèle est décédé.

Je me rappelle lorsqu’il était à Saint Jean Saverne, nous sommes allés avec lui vers le Mt St Michel, la colline qui surplombe notre village.

Au début du sentier qui y mène, poussait un vieil arbre tout bosselé. Sa silhouette était étrange  mais robuste. Fr. Fidèle s’en est étonné, l’arbre était un vieux hêtre.

Puis les années ont passé. On a coupé le hêtre, on a laissé qu’un bout de son tronc bosselé. Je ne sais pas pourquoi on lui a scié la tête. Etait-il malade ?

 

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hier, je suis passée au même endroit. J’ai eu beaucoup de mal à voir la vieille souche, car tout autour, des jeunes hêtres poussaient. Certains avaient déjà bien deux mètres de haut. . Leurs feuilles étaient de couleurs ;  brune, orange, rouge, vert jaune, chocolat, or. Un feuillage éclatant, rayonnant qui offrait du bonheur au promeneur qui passait.

Celui-ci souvent posait une petite pierre sur la souche vieillie en signe de remerciement pour cet instant de bonheur et pour marquer son passage près de ce message de la nature symbole de renaissance

 

 IMG_2636

Je trouve que Fr. Fidèle était et restera toujours quelqu’un de formidable. Il a su apporter du bonheur, des conseils, de l’encouragement, du savoir à ceux qui l’entouraient et le côtoyaient. Les membres de l’Association Fanantenana-Espoir lui disent du fond de leur cœur un grand MERCI

 IMG_2558

 

 madagascar2009510.jpg

MERCI aussi au Seigneur qui nous a permis de le connaître.

Nous sommes sûrs Maurice et moi que les frères qui l’ont côtoyé continueront sa tâche  et son œuvre en cultivant l’Amour pour les autres sur cette terre.

Rien ne disparaît à jamais, il reste toujours quelque chose, il faut garder Espoir, la ronde de l’Amour est éternelle et infinie

Sincères condoléances à tous les frères.

pour la bibliothèque

ASSEMBLEE GENERALE

Créé par le 27 mai 2019 | Dans : mot du président

L’Assemblée Générale de l’Association

« FANANTENANA-ESPOIR » se tiendra

à Matzenheim

le 10 juin 2019 à 11h

(Salle Béthanie- Maison des Frères)

Un moment convivial après l’AG, chacun apportera une petite spécialité que nous partagerons

Repas malgache 2019

Créé par le 27 mar 2019 | Dans : manifestations

Samedi 23 mars à 14h, les bénévoles de l’association Fanantenana-Espoir s’activent. Demain c’est le jour du repas d’amitié pour Madagascar.

Il ne faut rien oublier pour rendre le plus accueillant possible la salle du restaurant scolaire du Collège Saint Joseph de Matzenheim. Des nappes blanches, des serviettes vertes et rouges sont posées sur les tables pour rappeler les couleurs du drapeau malgache.

DSC04234

Des lambas colorés représentant la vie quotidienne et les traditions malgaches sont accrochés sous les fenêtres de la salle. Des petits pots avec des primevères annonciatrices des beaux jours sont posés sur chaque table. Un coin livres est préparé avec de nombreux récits de voyage effectués dans la grande ile.Est aussi exposée l’histoire de la Congrégation de la Doctrine Chrétienne d’Alsace et de Madagascar.

DSC04238

Dimanche 24 mars 2019 jour du repas

Les premières personnes arrivent vers midi moins le quart. Guy, Denise et Josiane les accueillent en leur offrant un punch au jus d’orange, ananas, goyave. Après le mot d’accueil de la Présidente Raymonde, Fr. Jean-Claude Supérieur général de la Congrégation présente à travers un diaporama la création de la Communauté des frères à Morondava. Morondava est une ville située au bord du Canal du Mozambique, elle est célèbre pour son allée de Baobabs. La communauté a pris le nom de Romain Bernert. Frère Romain était l’un des pionniers de l’implantation de la Congrégation à Madagascar en 1957.

Les amies malgaches de Monique ont entonné un merveilleux chant malgache.

DSC_0452

Les 131 convives dégustèrent une délicieuse salade exotique. Entre les différents plats Jacques nous offre plusieurs intermèdes musicaux avec sa trompette, toute la salle est silencieuse pour ne pas rater une seule note.

DSC04235

L’assistance est ravie. Puis c’est le tour de la jeune chanteuse malgache d’enchanter les convives de sa voix formidablement chaleureuse.

Des moments magiques inoubliables, merci aux deux artistes.

Un moment distrayant également, celui de la tombola.

DSC04233

Il y avait parmi les lots des orchidées, on en dénombre plus de 1000 à Madagascar. C’est la fleur symbole de l’extrême beauté de la sensualité, elle véhicule toujours un message d’amour.

Monsieur Stefanus a présenté une collection de pierres dont certaines viennent de Madagascar, telles la malachite, le quartz rose, l’améthyste etc…

La manifestation se termine sur quelques pas de danse malgache et française accompagnés par la voix douce et envoutante de la jeune chanteuse malgache.

Grand merci à tous les amis qui pour leur présence ont encouragé l’action de Fanantenana-Espoir à Madagascar. Merci aussi à ceux qui n’ont pas pu venir mais qui nous ont envoyé un encouragement.

 

 

 

La communauté Romain Bernert

Créé par le 20 fév 2019 | Dans : Communauté Romain Bernert

fr. Romain Bernert

Frère Romain Bernert

1917-2014

 

Morondava sur la côte Ouest de Madagascar

Créé par le 20 fév 2019 | Dans : Morondava

Morondava signifie en malgache  » les longues rives » 

morondava.street.0764.w640

 A l’origine Morondava s’appelait Nosy Miandroka, c’était un village de pêcheurs construit  sur un banc de sable sur la côte ouest de Madagascar.

 Dès le 17es ce village était accosté par des navigateurs et des commerçants étrangers. On y échangeait surtout des armes et des munitions. C’est ici que des esclaves Makao originaires de Mozambique ont débarqués.

 Le Général Galliéni y débarque en 1896 et proclame Madagascar propriété de la France. Les opérations militaires commencent en 1897, particulièrement dans la vallée de la Tsiribina. Le Roi Tocra oppose une farouche résistance aux militaires français, mais il est trahit par son frère de sang. Tous les Sakalavas qui accompagnaient le Roi Tocra furent sauvagement massacrés. Toute la région Menabe se soulève sous la conduite  d’Inguereza frère du roi défunt.

En 1904 le protectorat français est instauré et Morondava devient un poste militaire avancé.

En 1932 le Gouverneur de la Colonie instaure la commune de Morondava . La Municipalité est élue en 1939

 Morondava est maintenant une ville importante, Capitale économique et administrative de Menabe. Elle est située à l’embouchure du fleuve Morondave qui prend sa source dans  le massif Makay.

Morondava est aussi une station balnéaire réputée pour la blancheur de son sable, pour son ciel bleu azur et ses couchers de soleils couleur ocre, extraordinaires. C’est le pays des baobabs, des Tsingys classés au patrimoine de l’Unesco. La ville est située pas loin de la réserve biosphère de Kerindy et  du  massif inexploré du Makay.

madagascar-nob 700exc-mva-plage2

24 mars 2019 Repas malgache

Créé par le 14 fév 2019 | Dans : Kolejy Maria Manjaka., manifestations, Vallée de la Vakoa

Fanantenana-Espoir organise son traditionnel repas malgache le

Dimanche 24 mars 2019 à 12 h

image du tract

Comme chaque année il aura lieu au restaurant du Collège St Joseph à Matzenheim.

Les fonds récoltés seront destinés à soutenir trois projets.

- la reconstruction d’une cantine dans la vallée de la Vakoa qui a été détruite par un cyclone.

- la réhabilitation du centre de formation de cette vallée.

- le réfection du terrain de basket du Lycée Maria Manjaka à Fianarantsoa

Cordiale invitation à tous

 

 

 

 

 

12345...15

Salomé |
Association Jeunes Arch'ville |
amigadirimage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le 4L TROPHY 2009 : équipag...
| JAPE SYNODE CENTRE
| Confrérie de l'Ogre