10 ans

Créé par le 04 mai 2018 | Dans : mot du président

Voilà dix ans que je suis présidente de l’Association Fanantenana.

Ce n’était pas toujours facile mais avec l’équipe nous avons réalisé de très beaux projets.

Ces projets ont pu se faire grâce aux bénévoles qui ont agi pour un but précis, aider le peuple malgache.

Le travail en équipe n’est pas toujours évident, il faut apprendre à partager les avis, comprendre l’autre avec respect. Chacun a des atouts merveilleux, il faut les trouver, les mettre en valeur pour enfin faire quelque chose de formidable. C’est cela une association.

Merci à chacun d’avoir su donner  généreusement ce qu’il pouvait apporter.

Ci-dessous un lien vers une vidéo que nous avons montrée au dernier repas malgache et qui résume nos actions.

Encore grand merci à l’équipe de bénévoles

https://vimeo.com/260940633

 

Le don du sourire

Créé par le 27 mar 2018 | Dans : poésie et légendes

Un sourire coûte rien, mais il apporte beaucoup;

il enrichit celui qui le reçoit

sans appauvrir celui qui le donne.

Il ne dure qu’un instant,

Mais son souvenir est parfois immortel.

Personne n’est trop riche pour pouvoir s’en passer;

Personne n’est trop pauvre pour ne pas le mériter.

Un sourire crée le bonheur au foyer;

il suscite la bienveillance dans les affaires ;

il est l’expression sensible de l’amitié.

Un sourire, c’est du repos pour l’être fatigué,

du courage pour l’âme abattue,

de la consolation pour le cœur endeuillé;

il est un véritable antidote

que la nature tient en réserve contre toutes les peines.

Et si par malheur, vous rencontrez une personne

qui ne sait plus vous donner le sourire que vous méritez,

soyez généreux, offrez-lui le vôtre,

Car personne n’a autant besoin d’un sourire

que celui qui ne peut en donner aux autres.

 

Repas malgache 2018

Créé par le 20 mar 2018 | Dans : manifestations

Dimanche 18 mars 2018, les amis de Madagascar se sont réunis au restaurant scolaire du Collège St Joseph à Matzenheim.

102 personnes sont venues et ce, malgré de mauvaises conditions météorologiques. Les plus éloignés venaient d’Altkirch, d’autres de Baccarat. La neige ne les a pas découragés.

Un chant interprété par la chorale d’Erstein sous la direction de Marc Wasser ouvre les festivités.

L’ambiance était chaleureuse et familiale. Les enfants Noah et Anita ont offert aux convives leur talent de violonistes. Noah a surpris l’assemblée avec sa voix cristalline. Grand merci aux deux artistes pour ce moment de bonheur.

La présidente Raymonde Boetsch a présenté un bilan des repas malgaches. C’était le 12ème repas  organisé par l’association Fanantenana-Espoir. La vidéo montrait tous les projets réalisés à ce jour à Madagascar.

https://vimeo.com/260940633

Fr Jean Claude Anheim, Supérieur général de la Congrégation de la Doctrine Chrétienne a présenté les dernières nouvelles de Fianarantsoa et de la Vakoa. Une nouvelle communauté de frères vient de s’installer dans la vallée.

Le menu a également ravit les papilles et depuis dimanche de nombreux messages de félicitation arrivent sur internet. Plusieurs personnes se réjouissent déjà pour revenir participer à la 13ème édition du repas malgache en 2019.

Merci à toute l’équipe Fanantenana-Espoir pour ces moments de bonheur.

Dimanche 18 mars 2018 12h repas malgache à Matzenheim

Créé par le 02 fév 2018 | Dans : manifestations

 

image tract repas 2018

 

 

 

 

VAKOA

Créé par le 08 jan 2018 | Dans : Vallée de la Vakoa

 

 

UNE COMMUNAUTE QUI S’EPANOUIT DANS LA VALLEE DE LA VAKOA

A peine trois mois d’installation de la nouvelle Communauté dans la Vallée de la Vakoa, cette petite communauté essaie de s’agrandir doucement. Les 4 frères qui composent la Communauté s’accommodent sur la nouvelle vie et suivent petit à petit le rythme de vie dans la campagne.

Après une longue sécheresse, la pluie tombe régulièrement et le temps de travail est bien arrivé.

Comme prévu, la mission de la nouvelle communauté de frères c’est de travailler avec les gens locaux ; les former sur tous les domaines : technique d’agriculture et élevage, animation et formation des jeunes sur le bois (fabrication des meubles quotidien), couturière et broderie pour les jeunes filles.

Vu les  différentes activités qu’on peut faire, les quatre frères ont chacun leur emploi du temps tous les jours.

future communauté

Après la prière et le petit déjeuner qui commencent la journée, les frères se répartissent comme suit :

Fr Henry : Nouvellement prononcé les vœux définitifs dans la congrégation des frères de la Doctrine Chrétienne, il est le responsable de la nouvelle communauté. Il a son diplôme de technicien supérieur en agriculture, sortant du centre de formation des pères jésuites d’Antananarivo.

Il s’occupe de la formation des jeunes dans ce domaine de l’agriculture. Il leur donne la technique nécessaire pour augmenter le produit agricole : riziculture, arbres fruitiers, légumes.

Fr François : il a suivi une formation sur l’élevage dans le centre de formation de Pères Jésuites à Tana. Il assure la formation des jeunes sur l’élevage et en même temps la production des engrais compost. C’est lui aussi qui est le responsable de la formation technique pour les jeunes (garçons et filles). Fr François est aussi responsable des projets de la Vakoa

Fr Nestor : Sortant du Noviciat des frères cette année, ce jeune frère très actif et costaud est le premier responsable des jeunes dans le centre. Il programme tout, anime tout et suit les jeunes partout. Il

a une grande capacité d’animation. Frère Nestor est infatigable avec les jeunes.

Fr Alexis : Lui aussi est nouvellement sortant du Noviciat des frères de la Doctrine Chrétienne. Ce jeune frère travaille avec le VOZAMA. Il est inspecteur des écoles du VOZAMA dans les différents quartiers dans la Vallée de la Vakoa. En général il quitte la communauté pour inspecter les postes et ne rentre que lorsqu’il a fait ses différentes visites.

Soulignons qu’à part ces différentes responsabilités de chacun, les frères consacrent de temps pour la communauté car ce sont eux qui assurent leur vie quotidienne : cuisine, vaisselle, lessive, plantation et élevage pour l’autoprise en charge de la communauté.

Souhaitons, alors un bon vent pour les frères qui vivent avec les gens de brousse et font beaucoup d’actions spirituelles dans l’église locale. Fr. Berthieu

Nous souhaitons bon vent à ces 4 valeureux frères et les assurons de notre soutien dans leurs actions.

Lycée Maria Manjaka à Fianarantsoa

Le rehaussement du bâtiment est à présent terminé. Notre association a financé avec la participation des parents d’élèves le mobilier des 4 salles de classe à raison de 6500€. La première promotion au baccalauréat s’est soldée par une réussite de 98% des élèves de terminale.

NOUVELLES DU COLLEGE ST ANTOINE ( ANOSIBE AN’ALA)

La célébration de la clôture du 10ème anniversaire de l’implantation du Collège et Communauté Saint Antoine des Frères de la Doctrine à Anosibe An’Ala s’est bien déroulée sous la pluie le 16 décembre 2017, par une messe présidée par le curé puis un repas et un match, un petit concert et distribution de gâteau aux élèves la veille. Fr.Pierrot

                       

L’association a participé au paiement de l’écolage de 12 élèves soit 300€ et financé la mise en place d’un laboratoire de langue dont le coût est de 864€.

 

 

 

 

 

Misaotra

Créé par le 18 déc 2017 | Dans : manifestations

Le stand Fanantenana-Espoir présent au marché de Noël d’Andlau et au marché de Noël du partage à côté du magnifique et gigantesque sapin à Strasbourg, a attiré de nombreux visiteurs.

marché de noël4

Les personnes ont particulièrement appréciés les bredele confectionnés par Georgette, Yasmine, Geneviève, Guy, Denise et Raymonde. Leurs saveurs exceptionnelles et authentiques d’Alsace (anisbredele, nussebredele, spritz, et 21 autres sortes). Plus d’une centaine de paquets ont été vendus.

marché de Noël Strasbourg

Le jus de pommes chaud avec les fruits des vergers de St Jean-Saverne, parfumé aux épices, cannelle, vanille de Madagascar a fait revenir plusieurs personnes au stand. Nous avons présenté, discuté des projets réalisés autour de Fianarantsoa et  d’Anosibé an’Ala. Les personnes étaient intéressées par le travail accompli par les Frères malgaches de la doctrine chrétienne dans le domaine de l’éducation, de l’enseignement et de la formation. Nous avons également parlé de la situation de la Grande Ile qui compte maintenant environ 29 millions d’habitants mais où sévit toujours une grande pauvreté.

Une nouveauté sur le stand a attiré la curiosité, le poivre des cimes ou sauvage, en malgache voatsiperifery. Cet épice est cueilli tout en haut de lianes à 20 m au-dessus du sol. Il est cueilli à la main, c’est une rareté. Son arôme si étrange, tonique, frais, doux est un voyage olfactif vers l’île rouge.

Grand merci à tous ceux qui sont venus nous soutenir. Votre encouragement nous donne beaucoup de courage pour continuer dynamiquement nos actions à Madagascar.

Joyeux Noël et rendez-vous l’année prochaine

aux marchés de Noël 2018

marché de Noël Strasbourg2 marché de Noël Strasbourg1

 

 

 

Au village du Partage à Strasbourg

Créé par le 25 nov 2017 | Dans : manifestations

STAND FANANETENANAN

Fanantenana-Espoir sera présent au marché de Noël de Strasbourg

Vous trouverez son stand au Village du Partage, Place Kléber à côté du magnifique sapin de Noël.

 

Dates à retenir

  • Lundi 27 novembre
  • Dimanche 3 et lundi 4 décembre
  • Jeudi 14, vendredi 15 et samedi 16 décembre

 

Pour soutenir nos actions à Madagascar, nous proposons à la vente de l’artisanat malgache (bois et métal), une rareté le poivre sauvage, la giroflée parfumée, mais aussi pour mettre en avant les liens entre l’Alsace et l’île rouge des bretzels en forme de sapin (Tannenbretzel), des bredele les uns plus succulents que les autres, le jus de pommes chaud, pommes séchées et noix décortiquées (pommes et noix cueillies dans un verger de St Jean Saverne)

 

Merci de venir nous soutenir.

OUF! Il pleut – Vallée de la Vakoa

Créé par le 24 nov 2017 | Dans : agriculture, Vallée de la Vakoa

 

Un Ouf de sou­la­gement pour les riziculteurs de la vallée de la Vakoa. Après plusieurs semaines d’attente, la pluie est tombée et les rizières commencent à revivre avec le retour de l’humidité.

 

Les paysans font tremper les bons grains de riz dans l’eau puis lorsque les grains sont bien gonflés, ils sont mis dans un sac bien aéré, laissé au coin du feu. D’autres mettent le sac dans le fumier pour hâter la germination des grains.

Puis les grains prégermés sont semés dans la pouponnière de riz, une petite parcelle . Le semis est régulier et clair, certains recouvrent la pouponnière de riz avec de la paille pour protéger le semis contre les oiseaux. Quand les plants auront 2 feuilles il faudra les repiquer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

https://www.youtube.com/watch?v=UQiNfQGDmiY

Vallée de la Vakoa, formation aux nouvelles techniques de cultures

Créé par le 23 nov 2017 | Dans : agriculture, Vallée de la Vakoa

Lettre de Frère Berthieu

Créé par le 21 nov 2017 | Dans : agriculture, Vallée de la Vakoa

23627350_1359189434193295_105252923_o

Nous sommes au mois de Novembre. Un phénomène extraordinaire se trouve dans des différentes régions de Madagascar, notamment dans la région de haute terre. Pendant cette année, il n’y a pas de pluie à Fianarantsoa et aux alentours de la région du Betsileo.

La sécheresse règne. Les cultivateurs, les paysans rencontrent des difficultés.

23627452_1359189440859961_1760014655_o

Nous prenons l’exemple de la vallée de Vakoa où l’Association Fanantenana mène une activité de développement rural depuis une dizaine d’années avec les Frères de la Doctrine Chrétienne.

La vallée devient sèche et aride sans eau, alors que avant c’était une vallée de riziculture. Actuellement, seule une plantation recouvre la rizière, c’est l’artimésia.

Depuis des mois,  différentes régions  de Madagascar souffrent d’une grande sécheresse. La région vit dans l’insécurité alimentaire.

23634412_1359189457526626_521190719_o

 

Les épisodes de sécheresse augmentent dans  diverses régions les plus reculées de Madagascar. On peut dire que la Grande Ile, comme tous les autres pays de l’Afrique australe est entrain de subir le phénomène climatique El Nino. C’est une zone structurellement aride qui ne reçoit qu’en moyenne 500 mm de pluie par an.

La crise nutritionnelle persiste donc et même une grande partie des habitants sont atteints de malnutrition chronique dans certains districts,  tel que celui d’Amboasary, au Sud de Madagascar.

Le dernier rapport de l’UNICEF sur la région du Grand Sud de Madagascar indique que 840 000 personnes sont toujours dans le besoin d’une assistance humanitaire, à part les 350 000 personnes aidé par l’organisation. C’était déjà au mois de Mai. Ce chiffre ne cesse d’augmenter , nous sommes Mi-novembre.

Les récoltes de maïs et de manioc, denrées de base dans la région, ont diminué de 60 à 80 % par rapport à l’année précédente. De maigres récoltes qui ne permettent pas de subvenir aux besoins de la population jusqu’à la prochaine moisson. « Les obstacles restent nombreux pour venir à bout de la crise alimentaire dans laquelle est plongée la population du Grand Sud ».

(Article adapté au texte de Alain GYRE, Publié le 21 mai 2017)

12345...14

Salomé |
Association Jeunes Arch'ville |
amigadirimage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le 4L TROPHY 2009 : équipag...
| JAPE SYNODE CENTRE
| Confrérie de l'Ogre