Le vent, la pluie, les cyclones ont laissé leurs traces sur les bâtiments de la Vakoa

Mais les hommes habiles de leurs mains sont là au travail, ils réparent, consolident, et bientôt l’ensemble des bâtiments sera réhabilité.