Les Malagasy continuent à s’inquiéter, d’abord il y a cette épidémie de peste dont les victimes atteignent les 107 morts avec 46 décès dans les centres de soins et 61 chez eux selon le Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC)

Toujours selon ce rapport 689 cas ont été guéris, 225 en cours de traitement et il a 29 nouveaux cas. Ces chiffres reflètent-ils la réalité ?

L’autre source d’inquiétude est l’envol du prix du riz, denrée de première nécessité pour les Malagasy

Depuis 3 semaines, il n’y a pas de classe à Fianaransoa. L’épidémie de peste se trouve dans la région. Il y a pas mal de morts.

Mais on ne sait pas pourquoi que seuls les établissements scolaires sont fermés.

Les autres activités continuent comme si rien ne se passe. Il n’y a pas de classe jusqu’au 6 novembre selon le décret ministériel.

Les établissement doivent être desinfectés par les responsables et le coût est à la charge des établissements.

22405450_1326719734106932_2214689793799364469_n 22365170_1326719587440280_5910319610950422768_n 22365360_1326719534106952_3576603927653192123_n