Vallée de la Vakoa

Articles archivés

accueil et enseignement pour les enfants de la Vakoa

Créé par le 26 jan 2010 | Dans : la formation, Vallée de la Vakoa

enfantsdelavakoa.jpg

Frère Xavier est le premier responsable des petits enfants et des jeunes de la Vakoa, Frères José et Pascal l’aident. La formation est assurée avec 20 animateurs.

 

Les animateurs occupent les enfants qui sont au nombre de 200 à 600 selon la période de l’année. Les activités sont diverses : à travers le jeu l’on apprend l’éducation, l’Amour de Dieu et l’amour de l’homme, le respect de la nature, apprentissage de la propreté, les animateurs instruisent beaucoup de choses , la majorité des petits enfant sont illéttrés. Les enfants sont parfois en grande détresse,  exemple cet enfant dont le père est en prison et la mère hospitalisée.

 

Nous  leurs donnons du riz , les repas sont servis les mardis et samedis, le riz utilisé et celui de la rizière de la Vakoa.

 

les plus grands

PISCICULTURE – essai, 1200 alevins pour 5 étangs

Créé par le 26 jan 2010 | Dans : la pisciculture, Vallée de la Vakoa

La pisciculture

 

 pisciculture2.jpgpisciculture3.jpgpisciculture4.jpg

 

Nous venons de faire un essai et avons mis 1200 alevins dans les cinq étangs.Le lendemain matin, les alevins du 3e étang étaient tous tués par des prédateurs. Nous avons constaté qu’il y avait dans l’eau un poisson qui pouvait être l’auteur de ce désastre. Nous allons essayer de trouver une solution de surveillance. nous avons également mis 250 alevins dans la rizière et là il n’y a pas de problème.  

 rizire.jpg la rizière

  nous avons mesuré le pH de l’eau qui était  à 8,5 au début , grâce à la correction avec la dolomie, le taux de pH a diminué. La température de l’eau est de 22°c. Cette année nous faisons des essais, l’année prochaine nous demanderons un devis  pour la reconstruction de l’étang selon les normes d’élevage. il faut prévoir du matériel : – un oxymètrie pour mesurer l’oxygène – un thermomètre à eau pour mesurer la température de l’eau – un pH mètre pour mesurer l’acidité de l’eau – un disque de Secchi pour mesurer la turbidité ou la fertilité de l’eau – un aérateur électrique pour fournir de l’oxygène en cas de transport de poissons vivants – un bac pour mettre le poisson, filet, épuisette les aliments sont à prévoir à l’avance enfin un gardien permanent

La Vakoa agriculture 2009/2010

Créé par le 26 jan 2010 | Dans : agriculture, Vallée de la Vakoa

Auteurs Frères René et  Xavier

oranger.jpgoranger2.jpgppinire.jpg

Les greffes sur pied d’oranger poussent très bien mais demandent beaucoup de traitement

les greffes sur les plants en pot plastique ont rencontré quelques problèmes, le greffage de greffon venant d’arbres fruitiers non traités a échoué, le taux de réussite est de 75%.

On vient de commander de nouveaux plants de kaki mais ils sont très fragiles, le taux de réussite en pépinière est 70% avant de planter définitivement

En amont de l’étang nous cultiverons des pommes de terre

Nous cultiverons également le haricot, le maïs  et le soja pour compléter la nourriture des poissons pour l’année prochaine dans le cadre du projet pisciculture

Quoi de neuf ans la Vallée de la Vakoa

Créé par le 03 jan 2010 | Dans : Vallée de la Vakoa

Nous avon pu constater qu’un nouvel élan est en cours pour l’aménagement de la vallée.

 

Les courbes de niveau ont été refaites. Le reboisement est en bonne voie. Les feux de forêts ont cessé depuis quelques années.

madagascar20091179.jpg madagascar20091137.jpg madagascar20091138.jpg madagascar20091166.jpg

Les sources ont été captées. L’Association SEM a réalisé les travaux d’adduction d’eau du Centre de Formation Agricole. Huit fontaines ont été installées. Cela apporte un grand changement à la population car tout est facilité : l’arrosage des plantation d’orangers, de pa tate do uces, d ‘ananas,  bananiers, etc…..

 madagascar20091171.jpgmadagascar20091172.jpg madagascar20091173.jpg madagascar20091184.jpg

 

Une pépinièraire pour remplacer les arbres fruitiers a été aménagée. La pisciculture est en voie de réalisation. Les alevins ont été achetés debut novembre.

 

madagascar200911421.jpg 

Le captage des sources a également permis d’installer une turbine pour la production d’électricité. Avant  d’utiliser cette énergie, il faut canaliser l’eau nécessaire pour la faire fonctionner et la récupérer dans une fosse. L’eau si précieuse ne doit pas être perdue. La construction de latrines avec fosse septique pour le Centre agricole est également à l’étude. Ce projet est chiffré à environ 1 800 euros.

madagascar20091117.jpg madagascar20091115.jpg madagascar20091116.jpg

 

Un projet d’adduction d’eau à concrétiser

Créé par le 08 mar 2009 | Dans : Vallée de la Vakoa

Pendant la saison sèche les habitants de la vallée n’ont plus d’eau à proximité. Femmes et enfants vont chercher de l’eau à une source située à plusieurs kilomètres à pied et avec un seau ou un autre récipient sur la tête.

Les habitants souffrent non seulement de l’insuffisance de l’eau mais aussi de la très mauvaise qualité de celle-ci.

La réalisation de ces travaux d’adduction d’eau améliorera considérablement les conditions de santé et d’hygiène de vie des habitants de la vallée.

Quatre sources ont été trouvées près de l’étang. Il faut environ 950 mètres de tuyau pour amener l’eau à la Colline bleue. Dix villages à proximité pourront également en bénéficier.

 Les travaux sont actuellement en cours grâce à une association alsacienne SEM, présidée par Monsieur Albert LAMMERT, qui finance une partie des travaux. Dès l’achèvement des travaux la vie des habitants sera facilitée et donnera un nouvel essor à l’aménagement des lieux.

 

TRAVAUX DADDUCTION DEAU
Album : TRAVAUX D'ADDUCTION D'EAU

34 images
Voir l'album

LE RIZ comment le cultiver

Créé par le 09 fév 2009 | Dans : agriculture, Vallée de la Vakoa

 

 Le riz   l'espérance

L’aliment essentiel de tout le peuple malgache, c’est l’aliment de base voire unique, les quantités nécessaires sont considérables : 200 kg par habitant et par an en moyenne

 

1/ Dans un premier temps, la terre est retournée puis irriguée par les hommes

2/ Puis c’est la préparation des semences et semis

- deux nuits de trempage et un jour de chaleur dans le sac

- ensemencement et pouponnières de riz

 

pouponnière de riz

 3/ Ensuite ce sont les zébus qui excités par les enfants piétinent la boue et la ramollissent.

 

préparation de la terre

4/ les rizières sont prêtes pour recevoir les jeunes plants de riz, cette étape est appelée revorevo.

5/ c’est le moment du repiquage dans un sol à l’état de boue.

 

repiquage

 Le choix du jour est fixé par les oracles, après avoir consulté les astres et fait des prières pour avoir une récolte abondante et la protéger des intempéries.

Pour augmenter fortement les rendements sans avoir besoin d’une grande quantité d’engrais et de pesticide il faut:

- un repiquage précoce à 9 jours des plants à 2 feuilles car ainsi ils peuvent taller au maximum

plant à 9 jours

- une faible densité de plants de riz

- une bonne qualité de l’eau

- un apport en oxygène à la plante réalisé par des opérations de sarclage.

 

23115036_1346764975435741_1125432822_n

 6/ Le riz à maturité

Les fleurs sont groupées en une inflorescence qui est une panicule longue de 20 à 40 cm

La maturité est atteinte lorsque les 3/4 supérieure de la panicule virent au jaune pâle soit à peu près à 150 jours.

7/ La récolte: le riz est coupé au coupe-coupe. Paille et grains sont mis à sécher en meules sur le sol sec, à l’ombre si possible pour éviter un séchage trop rapide ( la paille à l’extérieur, les panicules à l’intérieur de la meule).

22dd343c57c0f46b427b74f479612908

-

Projet de développement de la vallée

Créé par le 01 fév 2009 | Dans : Vallée de la Vakoa

La Province de FIARANATSOA où est implantée la vallée figure parmi les plus pauvre de la Grande Ile Rouge.Pénurie alimentaire, de soins médicaux, difficultés de scolarisation, déforestation, terre érodée, nombreuses traditions ancestrales freinant le développement font que les habitants (2800 personnes) de la vallée vivent dans un univers fermé et pauvre.

L’Association FANANTENANA- Espoir,  présente ci-dessous en images le projet de développement commencé par les Frères de la Doctrine Chrétienne originaires de Matzenheim.  

madagascar2060.jpg 

QUEL QUES DATES REPERES

- Les Frères de la Doctrine Chrétienne sont interpelés par la misère en brousse. Ils commencent en 1994un travail d’éducation agricole à Ankadimbi, au fond d’une vallée isolée (sans route, sans eau courante, sans électricité ni téléphone)

- 1997 : l’expérience fait tache d’huile, pour répondre aux besoins d’autres villages, le centre s’installe au milieu de la Vallée de la Vakoa à Ambohimandroso. Travaux réalisés : piste d’accès, construction de la case du coordinateur, du gardien de zébu, mise en place d’un parc à zébus…

- 1998 : suite des construction et protection des sols par des courbes de niveau (évitant l’érosion). Premières cultures et plantations d’eucalyptus (quinine)

- 1999 : Construction de la « Grande Salle » pour l’animation des enfants

- 2000 : construction du bâtiment servant aux sessions et aux ateliers (couture et menuiserie)

- 2001-2003 : Plantation d’ananaés, création d’étangs pour la pisciculture

- 2004-2005 : Plantation d’oranger – pêchers – bananiers …

EDUCATION DES ENFANTS 

C’est un projet de scolarisation (pour le collège) des enfants de la vallée en collaboration étroite avec le Vozama.

 

madagascar2017.jpg madagascar2011.jpg madagascar2010.jpg madagascar2009.jpg madagascar2008.jpg

 C’est aussi l’intégration sociale par des animations pédagogiques ; rencontre le samedi des enfants de la vallée

rassemblement du samedi tous les samedi à la colline bleue

C’est également l’apprentissage des règles de base de l’hygiène, de la santé et de la protection de l’environnement

 Des ateliers de formation ; menuiserie, couture  fonctionnent.

memuiserie atelierbroderie.jpg

123

Salomé |
Association Jeunes Arch'ville |
amigadirimage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le 4L TROPHY 2009 : équipag...
| JAPE SYNODE CENTRE
| Confrérie de l'Ogre